Construire soi-même : les conseils

Construire de ses propres mains, c’est s’offrir de nombreuses et considérables opportunités : bâtir le foyer de ses rêves sans restriction, rénover un vieux logis tout en optimisant les économies, enrichir - voire même appréhender ! - ses talents en maçonnerie… Rien n’est ainsi plus attrayant, que l’on soit professionnel ou simplement novice en la matière, que la possibilité de construire soi-même. Il est cependant important de prendre en considération les dangers, les inconvénients pouvant interférer dans ce type d’activité. En matière d’auto-construction, les précautions sont à privilégier et la négligence, à laisser de côté. Prendre en compte qu’il existe plusieurs étapes, mais aussi différentes manières de procéder, est l’un des principes fondamental de la construction individuelle.

 

Les indispensables pour débuter

 

En matière d’outils, certaines pièces doivent impérativement faire partie de l’arsenal : que vous souhaitiez construire une maison de A à Z ou seulement retaper un coin de salon, une boîte à outils complète vous sera primordiale afin de mener à bien votre projet. Chez les bricoleurs, rien n’est par exemple plus basique que le marteau arrache-clous, les clés et les tournevis de diverses taille, la scie, le mètre ruban… Il est crucial de se renseigner au maximum sur ces différents objets qui se rendront aisément utiles pour tous types de travaux (pour une liste détaillée, rendez-vous à l’adresse suivante : https://construction-maison.ooreka.fr/astuce/voir/155169/autoconstruction-les-indispensables-de-sa-caisse-a-outils).

En ce qui concerne les protections, il est absolument impératif de prévoir l’équipement nécessaire pour prévenir les éventuels dangers liés à la construction. La sécurité se doit d’être assurée à l’aide de plusieurs accessoires essentiels : le casque de chantier, les lunettes ou visière, les gants de protection et les chaussures de sécurité - n’oubliez pas que même les bricoleurs les plus avertis sont parfois victimes de leur laisser-aller !

 

Les étapes à respecter pour bâtir sa maison

 

En tant qu’auto-constructeur, la confection d’une maison se révèle souvent complexe et ardue. Sans un certain respect des étapes à suivre lors de la construction d’un foyer, le projet engagé risque un abandon par épuisement, ou peut-être même par démotivation. Il est donc très important de consulter les différents paliers à considérer lorsque vous entreprendrez vos travaux : renseignez-vous ci-dessous !

 

1 - Budgétiser son projet

 

Avant d’amorcer quelqu’ouvrage que ce soit, pensez à étudier les dépenses qui vont suivre l’achat des matériaux ainsi que leur déplacement, l’apport éventuel de main d’oeuvre, les raccordements des réseaux d’eau et d’électricité, la location de camionnette… En bref, la totalité des éléments reliés directement - ou indirectement - à l’entreprise de vos travaux. Comprenez également dans ces dépenses les taxes pouvant être imposées sur votre terrain de construction.

 

2 - Bien choisir son terrain

 

Si ce n’est pas déjà fait, vous devez acquérir un terrain dès que possible et selon vos critères : le choix, qui se doit d’être plus que minutieux, sera déterminant pour la suite de votre projet. Il est ainsi impératif d’étudier le terrain en fonction du type de construction voulue et de sa réglementation. L’étude des sols peut aussi entrer en compte ; assurez-vous ainsi de la fiabilité du lieu pour en garantir la sécurité.

 

3 - Prendre connaissance des réglementations et de l’aspect juridique de l’auto-construction

 

Connaître la réglementation de votre terrain et de la construction en général est crucial. Pensez notamment à consulter le Plan Local d’Urbanisme, ainsi que la réglementation thermique 2012 et renseignez-vous par la même occasion au sujet des garanties à souscrire, permis de construire et permis d’emménager (voici un lien pour vous guider : https://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-immobilier/cconstruire-sa-maison-soi-meme#heading-2).

 

4 - Les choix techniques

 

Enfin, vous devez déterminer l’orientation de votre future maison afin de faciliter le choix des matériaux : sera-t-elle écologique, par exemple? Bioclimatique, solaire? Quel sera son style, sa façade? Il vous faudra élucider toutes ces questions pour donner naissance à un plan de construction sans faille.

 

Pour plus d’informations techniques, consultez la page : http://www.guide-autoconstruction.com/sommaire_autoconstruction.html .

 

Les inconvénients et limites à envisager

 

Construire sa maison de son propre chef s’avère être une lourde tâche, à la fois ambitieuse, longue et éreintante. Malgré les nombreux conseils disponibles sur internet, il vous faudra évaluer vos limites et savoir raisonner avec objectivité ; être auto-constructeur requiert des qualités certaines de coordinateur de projet, de chef de chantier, et impose de disposer de talents dans les domaines de la maçonnerie, de la plomberie, de l’architecture… Les savoir-faire sollicités sont si vastes qu’il serait incroyable de pouvoir tous les supporter. C’est pourquoi, vous devez absolument réfléchir à vos compétences et envisager de recourir aux services professionnels en cas de besoin. Le gros oeuvre, les travaux d’installations électriques ou de gaz sont par exemple des pratiques nécessitant une adresse très approfondie, tandis que les travaux d’isolation, d’aménagement extérieur et de décorations (peinture, carrelage) peuvent être plus facilement réalisables. Ces précautions vous éviteront ainsi une fatigue et une démotivation certaine quant à l’accomplissement de ces tâches assez techniques.

Quelques risques liés à l’auto-construction sont également à prendre en considération. Au niveau physique, le travail soutenu et sur longue durée causera peut-être diverses séquelles et une préparation psychologique au projet doit être effectuée. Construire une maison seul demande bon nombres de sacrifices, une disponibilité à toute épreuve mais aussi une patience dépourvue de limite ; sans oublier que, malgré le respect des différentes étapes et règles, il est possible que votre projet ne soit pas à la hauteur de vos attentes et qu’il comporte certaines malfaçons. Des aléas de nature juridiques apparaîtront aussi, notamment en ce qui concerne les garanties décennales ou encore les assurances dommage-ouvrage.

 

 

 

 

 

 

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

 

Des questions? Laissez-nous un message.

 

Batisbio.com - Copyright 2017